Un peu d’anatomie pour comprendre

La cheville située entre la jambe et le pied, comprend l’extrémité inférieure du tibia, l’extrémité inférieure de la fibula (anciennement péroné) et le talus (anciennement astragale).
La cheville fonctionne comme une charnière et permet au pied de remonter (flexion dorsale) et de s’abaisser (flexion plantaire) :

Ce mécanisme est similaire au tenon et à la mortaise utilisés en charpenterie. L’articulation normale ne bouge pas d’avant en arrière, ni vers les côtés. Une autre articulation, l’articulation sous-talienne, permet le ballotement de l’arrière pied. La combinaison de ces deux articulations permet d’obtenir un effet de cardan (comme la boussole sur un bateau) permettant ainsi au pied de pouvoir marcher en terrain irrégulier. Les différentes pièces osseuses sont reliées par des ligaments. Au niveau de la cheville lors des entorses latérales, deux faisceaux (antérieur et moyen) du ligament latéral vont être traumatisés en priorité : Le ligament talo-fibulaire antérieur et le ligament calcanéo-fibulaire.