Arthroplastie ou prothèse de hanche

L’arthroplastie de la hanche, ou mise en place d’une prothèse totale de hanche, consiste à remplacer une hanche malade par une articulation artificielle.

C’est une des interventions les plus fiables de la chirurgie orthopédique.

Le but de cette chirurgie est de soulager la douleur et d’améliorer les mobilités de l’articulation endommagée. Elle peut vous permettre de reprendre des activités qui n’étaient plus réalisables avec la hanche malade.

La mise en place d’une prothèse par un chirurgien de la hanche se discute après échec du traitement médical (antalgiques, anti-inflammatoires). Son indication repose sur plusieurs arguments : douleur, gêne fonctionnelle importante (raideur et diminution du périmètre de marche), et confirmation radiographique de l’atteinte articulaire (pincement de l’interligne).

Un bilan pré-opératoire sera alors nécessaire : consultation avec un anesthésiste, bilan dentaire, analyses biologiques…

La prothèse totale de hanche se compose de plusieurs éléments :

  • une cupule qui peut-être en métal, polyéthylène, ou céramique et sera fixée sur le cotyle (surface articulaire du côté du bassin.).
  • une tige métallique fixée dans le fémur qui comporte une tête dont le diamètre et le matériau varient selon les indications.

Prothèses de hanche

Les implants utilisés en remplacement de la hanche sont biocompatibles ce qui signifie qu’ils sont conçus pour être acceptés par votre corps, ils sont faits pour résister à la corrosion, la dégradation et l’usure.

Le choix du matériau de chaque implant dépend de votre âge, de vos caractéristiques morphologiques, de vos activités… ainsi chaque patient bénéficie d’une prise en charge spécifique.

Tous nos implants sont utilisés de façon courante et bénéficient d’une fiabilité validée. Nos décisions permettent d’obtenir la meilleure longévité théorique de votre prothèse.

L’intervention dure 45 à 60 minutes et nécessite une hospitalisation d’environ 3 jours.

La voie d’abord, c’est-à-dire l’incision faite par le chirurgien dépend de la déformation de la hanche et de votre morphologie. Nous privilégions les voies mini-invasives antérieures (Hueter) ou antéro-latérales (Rottinger) qui ont l’avantage de ne sectionner aucun muscle et donc de permettre une récupération plus rapide. Elles permettent aussi de diminuer significativement le risque de luxation.

Si les déformations sont importantes il est aussi possible de réaliser la mise en place d’une prothèse avec une assistance par ordinateur.

Dans les suites opératoires, le patient peut se lever dès le jour de l’intervention, le drainage n’est pas systématique. La reprise de la marche est immédiate et se fait avec l’aide de cannes qui seront progressivement abandonnées avec le kinésithérapeute.

Votre chirurgien vous reverra en consultation entre 6 et 8 semaines.

Découvrez le protocole de pose totale de hanche chez un sujet jeune ici

Retrouvez toutes les informations concernants les couples de friction dans la prothèse de hanche ici

Découvrez l’arthroscopie de la hanche en vidéo ici

Protocole de pose de prothèse de hanche en vidéo ici