Arthrose de l’épaule

Le diagnostic de l’arthrose de l’épaule

L’arthrose à l’épaule est souvent bien tolérée, se manifestant par des douleurs survenant lors de la sollicitation du membre supérieur. Ces douleurs mécaniques sont fréquemment associées à un enraidissement qui peut constituer le principal motif de consultation.

Il faut savoir distinguer deux types d’arthrose selon l’état de la coiffe des rotateurs.

  • Lorsque la coiffe est intacte, l’arthrose est dite centrée, correspondant à la seule dégradation du cartilage articulaire huméral et glénoïdien.
  • En revanche, lorsque la coiffe des rotateurs est largement rompue, la tête de l’humérus s’ascensionne au dessus de la glène lors de l’élévation du bras au travers de la coiffe rompue. L’arthrose est alors dite excentrée (omarthrose excentrée, du fait de l’excentration de la tête humérale).

Des radiographies simples permettent de poser le diagnostic d’arthrose sur le pincement de l’interligne articulaire gléno-huméral.
Face à une omarthrose centrée, le recours à une échographie de la coiffe des rotateurs est précieux pour s’assurer de la normalité de la coiffe.

JPEG - 8.1 ko
Arthrose de l’épaule

Arthrose de l’épaule : traitement

Traitement médical

Le traitement de l’arthrose d’épaule est d’abord médical puisque la tolérance fonctionnelle est souvent bonne. Il comprend antalgiques et infiltrations intra-articulaires (2 au maximum).

Il faut également savoir proposer une rééducation adaptée à une omarthrose excentrée débutante (rééducation de décoaptation sous acomiale).

Traitement chirurgical

Devant l’échec du traitement médical, votre chirurgien peut-être amené à vous proposer une intervention pour vous soulager de vos douleurs : cette intervention est la prothèse d’épaule.

Il existe deux types de prothèses adaptées à chaque type d’arthrose.

  • La prothèse anatomique (photo 1) sera indiquée devant une arthrose centrée.
    JPEG - 5 ko
    Prothèse anatomique de l’épaule
  • Une prothèse dite inversée (photo 2) sera indiquée devant une omarthrose excentrée.
    JPEG - 9.3 ko
    Prothèse inversée de l’épaule

Après l’intervention,
l’épaule sera immobilisée 21 jours dans une attelle,
Le protocole de rééducation interviendra dès le 1er jour post-opératoire.
Voir le protocole