Metatarsalgie

Il s’agit d’une douleur plantaire située sous l’avant pied, et le plus souvent sous les têtes métatarsiennes.
Son origine est multiple, et c’est un motif fréquent de consultation.
La cause principale est une cause mécanique. C’est à dire l’excès de contrainte sur une partie ou l’ensemble de l’avant pied. Il peut s’agir d’une métatarsalgie à la position debout (métatarsiens trop verticaux) ou d’une métatarsalgie propulsive (métatarsiens trop longs). Souvent, cet excès de contrainte est responsable d’un épaississement réactionnel de la peau (durillon)

1) L’hallux valgus
Au cours de l’évolution de l’hallux valgus, le premier métatarsien s’élève progressivement et les contraintes d’appui sont reportées sur le deuxième métatarsien. On appelle cela la métatarsalgie de transfert.

2) La rétraction des gastrocnémiens (jumeaux)
Elle entraine un excès de contrainte sous l’ensemble de l’avant pied, réalisant un pied rond antérieur. On appelle cela une métatarsagie sine materia.

3) Le pied creux
Par excès de pente métatarsienne.

4) Le névrome de Morton
Ce n’est pas une douleur sur les têtes mais entre les têtes métatarsiennes.

5) Dysharmonie métatarsienne
Il s’agit d’un problème d’alignement des métatarsiens les uns par rapport aux autres. Il y a des longueurs et des pentes à respecter. Dès lors que cet équilibre est rompu (cause congénitale, iatrogénique (précédente intervention)), la métatarsalgie peut apparaître.

PNG - 501.5 ko
Hallux valgus et durillons sous M2, M3, M4
PNG - 342.1 ko
Pied rond antérieur
PNG - 170.4 ko
Effet de la rétraction des gastrocnémiens sur l’avant pied
JPEG - 44.7 ko
M2 trop court, métatarsalgie de transfert sur M3, M4