Chirurgie du ménisque à composante dégénérative

Pour tout incident, l’équipe de la clinique se tient à la disposition du rééducateur ou du médecin traitant.

  • Glace : 4 fois par jour, 20 mn pendant 2 à 3 semaines.
  • Repos relatif avec modération des activités en charge pendant 15 jours.
  • Prévention thromboembolique : postures déclives, drainages.
  • En fonction des lésions observées lors de l’arthroscopie, des mesures complémentaires peuvent être nécessaires précisées sur le compte rendu opératoire : attelle en extension, cannes anglaises avec suppression ou aménagement de l’appui.
  • Les délais de récupération post opératoires sont significativement prolongés en cas de lésions méniscales externes.
  • Prudence et progressivité.

1- Lutte contre l’épanchement

  • Glace.
  • Contractions isométriques précoces du quadriceps.

2- Récupération progressive de la mobilité

La flexion
Travail à débuter dès le premier jour post opératoire.
Obtenir rapidement 90° puis gagner en amplitude par des mouvements actifs et actifs aidés.
Les techniques de travail contre résistance des antagonistes type contracter-relâcher doivent permettre de récupérer la totalité de l’amplitude en flexion.

Sont Interdits : la flexion forcée en charge

L’extension
Récupération rapide du verrouillage actif de l’articulation avec travail électif du vaste interne. Prévention du flessum avec étirement de la chaîne musculaire postérieure et mobilisation passive manuelle de rotule.

3- Récupération du schéma de marche avec appui complet

Cette composante de la rééducation devra tenir compte des mesures spécifiques et de leurs délais.

4- Récupération musculaire

  • Isométrique.
  • Quadriceps : en travail statique intermittent, la charge appliquée sur la tubérosité tibiale antérieure en utilisant des charges lourdes pour un travail spécifique du vaste interne.
  • Ischio-jambiers : 15°, 30°, 60° de flexion, hanches fléchies.
  • Triceps : en insistant sur les jumeaux.

Sont interdits

  • La flexion forcée en charge.
  • La rééducation dynamique.
  • Les exercices en charge en appui monopodal avec impulsion ou réception.

5- Lutte contre les déviations axiales

Genou varum

  • Exercices de décoaptation fémoro-tibiale interne.
  • Travail des haubans externes.
  • Étirements des adducteurs.

Genou valgum

  • Exercices de décoaptation fémoro-tibiale externe.
  • Étirement du tenseur du fascia lata.
  • Travail des adducteurs.

Incidents possibles

  • Hydarthrose : repos, AINS, drainages et contacter l’équipe chirurgicale en cas de persistance ou de récidive.
  • Douleurs secondaires : mise en place d’un traitement médical spécifique et contacter l’équipe chirurgicale.

Conseil d’économie articulaire

  • Privilégier les activités en décharge articulaire : vélo, natation.
  • Entretien de la qualité musculaire grâce à la pratique régulière d’une auto rééducation.