Après réparation du tendon d’achille

  • Appui immédiat sous couvert de béquilles.
  • Douche autorisée sans l’attelle avec pansement étanche.
  • Attelle en équin à porter pendant 45 jours.
  • Apprentissage de la marche avec béquille à la clinique avec le kiné pour travailler sur l’appréhension.

Les exercices d’auto rééducation sont à faire quatre fois par jour pendant 10 mn.

PHASE 1 de la rééducation après réparation du tendon d’achille : J1 à J21

Phase d’apparition du cal : le danger est d’aboutir à un allongement du tendon.
Interdiction formelle de faire une flexion dorsale passive ou active.

  1. Exercices à visée circulatoire, drainages, massages genou plié, glaçage, entretien musculaire de tout le membre inférieur.
  2. Mobilisation passive de la sous-talienne et du reste du pied (pas flexion dorsale de cheville).
  3. Contraction isométrique et concentrique douce du triceps sural (ne dépasser 10kg).

PHASE 2 de la rééducation après réparation du tendon d’achille : J21 à J45

  • Commencer le travail excentrique en actif et en passif du triceps sural afin d’atteindre progressivement 0° au 45ème jour.
  • Conserver l’équin dans la botte. Quitter progressivement les béquilles.
  • La mobilisation précoce est bénéfique à la cicatrisation (augmentation du nombre de cellules tendineuses, production de collagène, inhibition de la destruction de la matrice). Elle diminue le taux de complication.
    À partir de J45 : Marche possible sans attelle.

PHASE 3 de la rééducation après réparation du tendon d’achille : J45 à J90 : Retour aux activités courantes

  • La conduite est autorisée, talonnette amortissante de 1 cm (type viscoheell).
  • Reprise du travail.
  • Début de l’apprentissage de la montée et la descente des escaliers.
  • Travail de la musculation.
  • Apprentissage de la marche sans boiterie.
  • Objectif de cette phase : marche sans boiterie, montée sur la pointe des 2 pieds à la fois (bipodal). Déficit musculaire de moins de 25% par rapport au côté controlatéral.

PHASE 4 de la rééducation après réparation du tendon d’achille : du 3ème au 6ème mois : Reprise du sport

  • La course à pied.
  • La reprise des sports sans démarrage.
  • La reprise des activités avec démarrage.

La course à pied sur terrain plat avec la talonnette (entre la 8ème et la 12ème semaine) peut être reprise entre la huitième et la douzième semaine si objectif de la phase III atteint.
La douleur ne doit pas durer plus de 48h après l’effort.
Récupération de l’endurance (cardio-vasculaire, vélo d’appartement, natation).
Récupération de la musculation générale, travail de l’aponévrose plantaire.

La reprise des sports sans démarrage (5ème mois)
Critère de reprise : déficit de force inférieur à 15 %.
La douleur ne doit pas durer plus de 12h après un exercice.
Commencer en bipodal, saut à la corde et course en terrain irrégulier.
Reprise des sports sans démarrage (possibilité de séjour en centre de réathlétisation).

La reprise des sports avec démarrage

  • Sprint.
  • Pliomètrie.
  • Appui monopodal.
  • Reprise des sports avec force explosive, travail des mouvements spécifiques du sport.

À retenir

  • L’objectif du patient, c’est la reprise de ses activités, pas de douleur.
  • L’objectif du chirurgien, c’est d’éviter la rupture et d’éviter l’allongement du tendon.
  • L’objectif du kiné, c’est de retrouver la mobilité de la cheville, de lutter contre les adhérences, de lutter contre la boiterie et de récupérer la force musculaire.

Votre programme de réhabilitation doit intégrer la totalité de ces facteurs.