Rupture de la coiffe des rotateurs

Rupture de la coiffe des rotateurs de l’épaule : diagnostic


La déchirure d’un tendon des muscles de la coiffe des rotateurs altère le fonctionnement de l’épaule, ce qui entraîne une perte de force et des douleurs souvent insomniantes. Ces douleurs, calmées par le repos, sont exacerbées par tous les travaux réalisés au-dessus du plan des épaules.

La force musculaire est diminuée du fait de la douleur et de la déchirure tendineuse.

L’examen clinique du médecin recherche des signes de conflit sous acromial et teste spécifiquement chaque tendon de la coiffe des rotateurs.

Devant une suspicion de rupture de coiffe, un bilan radiographique et échographique est indispensable avant la consultation d’un chirurgien orthopédiste.
L’examen de choix pour explorer la coiffe des rotateurs est l’IRM, qui étudie les deux faces - profonde et superficielle - du tendon et ne nécessite pas d’injection intra-articulaire (à la différence d’un arthro-scanner).

Rupture de coiffe des rotateurs de l'épaule

Histoire naturelle d’une rupture de coiffe

Rupture de coiffe de l’épaule : traitement

Les médicaments anti-inflammatoires, les infiltrations (jamais plus de 2) et la rééducation représentent l’arsenal thérapeutique de première intention.
En cas de persistance des douleurs, votre chirurgien peut être amené à vous proposer une chirurgie de l’épaule.

Cette intervention a deux buts

Vous serez allongé sur le côté pendant l’intervention, qui dure entre 30 et 60 minutes.
L’intervention se déroule sous arthroscopie, au moyen d’une fibre optique qui pénètre dans l’épaule. Plusieurs petites ouvertures (de moins de 1 cm) sont réalisées pour faire passer le câble optique et les différents instruments et matériels

  • Une fraise motorisée pour aplanir l’acromion.
  • Des ancres enfouies dans l’os desquelles sortent des fils solides qui serviront à réparer les tendons rompus.
  • Des micro-pinces pour suturer les tendons.

L’épaule opérée sera immobilisée dans une attelle dès la fin de l’opération pour 45 jours.
voir le protocole de rééducation après suture de la coiffe