Décompression pour tendinopathie non rompue

But principal
Assouplissement de l’articulation. Les séances devront être qualitatives et contrôlées en permanence par le rééducateur.

A proscrire
Tout travail en abduction et toute utilisation de poids et poulie.

PHASE 1 (J0 à J30) : Récupération immédiate de la mobilité passive

  • Attelle : immobilisation coude au corps pendant 8 jours.
  • Glace et massage à visée antalgique et anti-oedémateux de la ceinture.
  • Auto rééducation. Travail des amplitudes articulaires passives 3 fois par jour : élévation en position allongée, rotation et pendulaire sans poids.
  • Sous contrôle manuel du rééducateur :
    • Mouvements PASSIFS assistés en décubitus dorsal de l’élévation dans le plan d’élection de l’omoplate, (opposer toujours une résistance au retour du bras à la position 0).
    • Exercices de décoaptation de la scapulo-humérale (en manuel).

PHASE 2 (J30 à J60) : Récupération de la mobilité active
mais pas avant récupération complète de la mobilité passive

  • Verrouillage en position haute : afin de ne pas solliciter les insertions de la coiffe, le travail est effectué en excentrique en partant d’une élévation passive à 150° en course courte du supra-épineux.
  • Stabilisation active en position haute puis descente du bras contrôlée progressivement par le rééducateur. Aucun travail actif d’élévation avant que le contrôle de la descente ne soit complètement obtenu.
  • Recentrage de la tête humérale en isométrique : mise en jeu des abaisseurs lors de mouvements d’élévation avec retour du bras en contre-résistance manuelle.
  • Intensification des rotateurs internes et externes en isométrique.

PHASE 3 (à partir de J90) : Récupération de la force musculaire

  • Intensification et progression des exercices précédents.
  • Exercices de proprioception en mettant toujours en jeu les abaisseurs.

Téléchargez ci-dessous le protocole de rééducation après décompression pour tendinopathie non rompue de l’épaule au format PDF :

PDF - 256.9 ko